vendredi 23 septembre 2016

Impératrice - Shan Sa


Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d'Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.

J'avais déjà découvert Shan Sa avec La Joueuse de Go, qui m'avait à l'époque beaucoup plu. C'était il y a déjà quelques années (trois ou quatre, il me semble... comme le temps passe!) et il m'en reste surtout l'impression d'un style très poétique et travaillé, même si l'histoire elle-même me laisse moins de souvenirs. C'est un peu différent pour Impératrice, car si j'ai à nouveau été transportée par le style de Shan Sa, le récit en lui-même m'a aussi énormément marquée, et c'est un quasi coup de coeur pour ce roman retraçant l'ascension d'une femme exceptionnelle dans la Chine du VIIe siècle.

mardi 13 septembre 2016

Le Rendez-Vous (Littéraire!?) de Minidou et Marmotte, Chapitre 5 : Vol de Nuit - Antoine de Saint-Exupéry


Et voilà le Rendez-Vous Littéraire de Minidou et Marmotte qui reprend du service après une loooongue absence. Pour cette édition, nous avons choisi de nous attaquer à un auteur contemporain, Antoine de Saint-Exupéry et à l'un de ses romans les plus connus en dehors du Petit Prince : Vol de Nuit. C'est un roman qui se lit très rapidement, mais qui ouvre malgré tout plusieurs pistes de réflexions, tout en étant très joliment écrit.

Ainsi les trois avions postaux de la Patagonie, du Chili et du Paraguay revenaient du sud, de l'ouest et du nord vers Buenos Aires. On y attendait leur chargement pour donner le départ, vers minuit, à l'avion d'Europe.
Trois pilotes, chacun à l'arrière d'un capot lourd comme un chaland, perdus dans la nuit, méditaient leur vol, et, vers la ville immense, descendraient lentement de leur ciel d'orage ou de paix, comme d'étranges paysans descendent de leurs montagnes.
Rivière, responsable du réseau entier, se promenait de long en large sur le terrain d'atterrissage de Buenos Aires. Il demeurait silencieux car, jusqu'à l'arrivée des trois avions, cette journée, pour lui, restait redoutable.

mercredi 7 septembre 2016

Harry Potter and the Cursed Child - J.K. Rowling, Jack Thorne & John Tiffany


Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

On ne présente plus Harry Potter évidemment (certainement pas sur ce blog où l'intégralité-de-la-saga-moins-un-tome a déjà été chroniquée avec enthousiasme) et lorsque j'ai mis la main sur le petit dernier de la série sorti le mois dernier, en dépit du format "script" qui ne m'emballait pas des masses, je partais tout de même plutôt confiante. Je l'ai d'ailleurs dévoré immédiatement, trop impatiente de replonger dans cet univers, de retrouver mes personnages préférés, d'en rencontrer de nouveaux, et de retomber dans une phase de pottermania. Du coup, j'ai eu du mal à me résoudre à la triste vérité : j'ai été déçue, en grande partie, par ce "huitième tome", que j'ai beaucoup de mal à accepter comme faisant à présent partie, officiellement de l'univers de Harry Potter (disons les choses clairement : je ne l'accepte pas du tout. Sauf pour quelques détails, mais j'y reviendrai.)

samedi 2 juillet 2016

Challenge Destockage de PAL en duo - 2e édition



Après une première édition et un contrat rempli avec succès, je rempile avec Vashta pour cette deuxième édition du challenge Destockage de PAL en duo organisé par Licorne et Zina.

Par ici pour l'article de la première édition (avec liens vers les chroniques.)

Rappel des règles du challenge (copie de celles de la première édition avec les changements appropriés,si je n'ai rien oublié... sinon, le topic d'inscription est par ici, c'est ouvert jusqu'au 15 juillet et c'est rigolo :D!)

lundi 27 juin 2016

Great Expectations - Charles Dickens



Orphelin, élevé par sa soeur aînée pour qui il n'est qu'un fardeau, le petit Pip n'attend pas grand chose de la vie. Une série de coïncidences va cependant bouleverser son existence : d'abord sa rencontre avec un évadé de prison, qu'il va aider malgré ses réticences, puis celle de l'étrange Miss Havisham, qui vit recluse en compagnie de sa fille adoptive, la belle mais glaciale Estella. Méprisé par cette dernière, Pip voudrait bien devenir autre chose qu'un apprenti forgeron. Jusqu'au jour où un mystérieux bienfaiteur lui donne les moyens de devenir un gentleman...

C'est mon deuxième vrai roman de Dickens, et le premier entièrement lu en VO (je ne compte pas A Christmas Carol, étant donné que c'est une nouvelle). Même en ayant un niveau d'anglais plus que correct, j'ai trouvé que la lecture n'était pas simple, et le style de Dickens (que j'aime beaucoup par ailleurs) est parfois un peu alambiqué. Je me suis surprise plusieurs fois à devoir relire certaines phrases pour en comprendre exactement le sens. Clairement, pas un livre pour commencer la lecture en VO, donc.

mardi 31 mai 2016

Twilight, book 1 - Stephenie Meyer


Pour laisser à sa mère la liberté d'accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s'installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l'état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l'exposer à de nombreux dangers car Edward n'est pas un humain et elle le sait.

Avant toute chose, je tiens à préciser que j'ai lu ce premier tome de la saga en toute bonne foi. En dépit de mes vilains préjugés, je partais vraiment du principe que, peut-être, je passais à côté, sinon de la révélation du siècle, au moins d'une lecture facile et agréable, et j'avais vraiment pour objectif de passer un bon moment sans prise de tête. En général, je ne cours pas après les romances, mais je pensais être dans l'état d'esprit adéquat, parce que, je ne sais pas si c'est à cause du printemps ou autre chose, mais j'ai passé ces derniers temps sur fanfiction.net à lire des romances ados à s'étouffer de choupinitude et je suis même d'humeur à écrire des petits drabbles mignons, ce qui ne m'arrive strictement jamais. Et en dépit de tout cela, du printemps, des petits oiseaux et de mon humeur fleur bleue, je me suis rarement autant ennuyée en lisant un roman.

mardi 26 avril 2016

Top Ten Tuesday #11


[disclaimer]Pour ceux qui débarquent, le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire (hum hum...) initié par le blog The Broke and the Bookish et repris en français par Iani, puis par Froggy

J'ai réussi à m'en tenir à un TTT par mois pendant un moment, et puis là, pouf! c'est redevenu l'anarchie! Reprenons les bonnes habitudes avec ce mois ci le dernier thème du mois, c'est à dire

Les dix livres qui ont marqué votre enfance

Quand j'étais petite, j'ai été pendant un moment abonnée à la Bibliothèque de l'Aventure, une chouette collection grâce à laquelle je recevais tous les mois un roman classique (en version abrégée), avec un fascicule sur les thèmes abordés dans le roman, la vie de l'auteur, des jeux etc, ainsi qu'une cassette audio qui racontait l'histoire de façon abrégée. J'ai appris des tas de choses avec cette collection qui s'est malheureusement arrêtée assez rapidement, et une bonne partie des livres que j'ai lus et relus dans mon enfance me viennent de là! C'est parti pour la liste (qui n'a pas d'ordre particulier, juste celui dans lequel les livres me sont revenus.)

samedi 16 avril 2016

Notes de Lecture #10


Deux livres seulement pour cette dixième édition des Notes de Lecture, mais deux livres lus dans le cadre du challenge Déstockage de PAL en duo de Licorne et Zina.

The Help - Kathryn Stockett
Ce roman a été une excellent découverte et j'ai été fascinée par l'histoire de ces trois femmes complètement différentes qui vont s'unir dans un but commun, contre une injustice à laquelle personne ne semble prêter attention. J'ai trouvé le roman très touchant, mais aussi assez dur sur certains points, en tout cas, c'est une lecture qui fait réfléchir et qui ne laisse pas indifférent. Outre le combat mené en secret par Skeeter, Aibileen et Minny pour écrire leur livre, on suit plusieurs intrigues entrecroisées du point de vue de ces trois femmes, qui marchent sur des oeufs tout au long du roman en essayant de faire bouger les choses à leur manière. J'ai trouvé particulièrement touchante l'intrigue d'Aibileen et de la petite Mae Mobley, l'enfant dont elle s'occupe et à laquelle elle essaye d'apprendre, à l'insu de sa mère, que la couleur de peau n'a pas d'importance tout en sachant que le monde va tôt ou tard lui enseigner une toute autre leçon. Mais j'ai aussi été émue par l'histoire de Minny, et la façon dont, malgré son caractère bourru, elle s'attache à sa nouvelle employeuse, l'excentrique Celia Foote (un personnage que j'ai particulièrement apprécié.) Les injustices racontées dans ce roman donnent envie de hurler (on comprend sans problème la colère constante de Minny) tout les aspects les plus nauséabonds de cette société du Mississippi des années 60 étant incarné par le personnage de Hilly Holbrook, mais tout n'est pas non plus manichéen, et certaines histoires d'amitié véritable entre les employeurs et leurs domestiques ajoutent une couleur un peu plus optimiste au récit. Les intrigues et les secrets qui se dévoilent tout au long du roman maintiennent la tension de façon très efficace, et l'on a beaucoup de mal à reposer le livre avant de l'avoir terminé.


Wicked : The Life and Times of the Wicked Witch of the West - Gregory Maguire.
Etant une grand fan du livre Le Magicien d'Oz, qui était un de mes livres doudou lorsque j'étais petite, cela faisait un moment que ce livre m'intriguait. Il a fallu la série Glee et ses multiples références à Wicked, la comédie musicale de Broadway, pour que je me décide à le lire (même si visiblement, le roman et la comédie musicale n'ont rien à voir). Le roman de Gregory Maguire adopte une perspective bien différente de celle de L. Frank Baum, et place son intrigue dans un univers beaucoup plus sombre, plus cruel, faisant d'Elphaba, la Méchante Sorcière de l'Ouest, donc, son personnage principal, un personnage finalement bien plus complexe et plus attachant qu'on l'imagine. On découvre ce personnage, ainsi que l'intégralité du monde d'Oz, sous une toute nouvelle perspective, ce qui donne lieu à de grandes interrogations sur l'origine du mal, sur la religion, sur l'âme, et des tas d'autres questions plus ou moins complexes. Tout cela ajoute de la profondeur à l'oeuvre originale, mais lui donne en plus une toute autre signification: le roman écrit par L. Frank Baum apparaît soudain comme une oeuvre biaisée, presque une oeuvre de propagande qui véhiculerait une version édulcorée et remaniée de l'histoire "véritable". En ce sens, c'est extrêmement intéressant, mais cela brise un peu la magie, tout de même. Monsieur Maguire a piétiné mon enfance et je ne sais pas encore si je dois le remercier pour ça  ^^... En tout cas, le roman m'a donné envie de relire Le Magicien d'Oz avec cette nouvelle perspective

jeudi 10 mars 2016

Challenge Destockage de PAL en duo


 Il y a longtemps que je ne m'étais pas inscrite à un challenge, mais lorsque Vashta m'a proposé de participer à celui-ci, je n'ai pas pu résister. D'abord parce qu'il n'est pas bien méchant, et ensuite parce que je trouve le principe plutôt fun ^^.

Voici donc les règles du challenge (que je copie-colle ici, parce que je ne pourrais pas le dire mieux moi-même :P)

1 session - 4 mois - MARS - AVRIL - MAI - JUIN

- Vous avez les deux premiers mois MARS et AVRIL pour trouver et lire un livre dans VOTRE PROPRE PAL ,
soit le thème 1, soit le thème 2, soit les deux si vous le souhaitez
- Thème 1 - La 1ere lettre du nom ou du prénom de l’auteur doit commencer par A, F ou S, cette lecture rapporte 10 pt
- Thème 2 - lire un livre de plus de 300 pages, cette lecture rapporte 5 pt

- votre score déterminera votre sort pour les deux autres mois MAI et JUIN, cette deuxième étape n'est pas obligatoire, à vous de nous dire à l'issue des deux premiers mois si vous continuez, cette étape vous permet de doubler vos points.

Soit vous avez - de 10 pt à 10 pt, vous pourrez vous reposer pendant deux mois, vous êtes mise au placard pour cette session, mais pourrez retenter votre chance à la prochaine session qui commencera en juin avec votre apport de points.

A partir de 15 points, vous pourrez choisir le livre de votre choix toutes les deux, choisi dans votre propre PAL et si vous remplissez de nouveau le contrat, vous doublez vos points personnels et du duo.

Vashta et moi sommes le duo
D'Artagnan et Constance
Les mots me manquent pour exprimer à quel point ce nom me met en joie :D

et voici les livres que nous avons pioché dans notre PAL :

Vashta :
Thème 1: Alexandre Dumas - Robin des bois, le prince des voleurs.
Thème 2: Cindy Van Wilder - Les Outrepasseurs Tome 3 - 345 pages.

Minidou
Thème 1 : The Help - Kathryn Stockett
Thème 2 : Wicked : The Life and Times of the Wicked Witch of the West - Gregory Maguire (406 p.)

Nous avons donc jusqu'au 30 avril pour lire toutes ces belles choses!

____________________

2e session

Après être arrivées au bout de la première session, Vashta et moi avons décidé de choisir chacune une lecture dans la PAL de l'autre, ce qui  nous a donné les deux lectures suivantes.

Vashta : Oliver Twist - Charles Dickens
Minidou : Great Expectations - Charles Dickens



vendredi 5 février 2016

Fondation Deus, tome 2 : Sans Limite, partie 1 : Douze ans après - Pierre-Arnaud Francioso


Douze années ont passé.
Muray, jeune garçon de treize ans, se retrouve prisonnier de la Fondation Deus. Qui croire, qui écouter, lorsque l’on n’a plus de repères, plus de famille, et que l’on découvre une part de nous-même jusque-là inconnue?

De nouveaux élèves, de nouveaux professeurs, et quelques anciens… les visages ont changé, mais les règles sont toujours les mêmes… La Fondation est prête à vous accueillir une deuxième fois. Et vous, êtes-vous prêts à y retourner? Venez ouvrir d’autres portes ; entrez, entrez dans le royaume des mutants…

Je sais que j'ai déjà fait une mini-chronique sur ce deuxième tome ici, mais après relecture, j'ai encore plein de choses à dire sur cette suite de Fondation Deus, donc ce deuxième tome aura finalement droit à sa chronique à lui tout seul. On y apprend en effet plein de nouvelles choses qui, paradoxalement, ne font qu'épaissir le mystère de la Fondation (et moi, je suis un peu comme le juge De Marquet dans le mystère de la Chambre Jaune, moins j'y vois clair, plus je m'amuse. C'est dire si j'ai apprécié ma relecture!). Et cela commence dès les premières pages, où l'on se retrouve douze ans plus tard, avec de nouveaux personnages, une nouvelle équipe de professeurs, sans savoir ce qui est arrivé à nos héros du premier tome.